On se revoit en septembre et on en parle ;)

C’est l’été depuis une semaine, vous devez commencer à prévoir vos lectures pour ces grands moments d’activité sur la plage, au bord de la piscine, ou au boulot quand tout l’open-space est en congés sauf vous.

Comme je suis d’humeur partageuse en ce moment, voici quelques idées tirées de mes lectures plus ou moins récentes.

Voici donc 5 livres qu’il faut avoir lu avant la fin du monde, sinon aucun chaton ne survivra

#5 : Révolte consommée, le mythe de la contre-culture, Joseph Heat & Andrew Potter

Un essai très intéressant sur la société de consommation et l’histoire des mouvements « rebelles » au sein de celle-ci. La thèse avancée est que chaque mouvement « contre-culturelle » devient inévitablement un accélérateur du système capitaliste auquel il s’oppose. Ça frôle parfois le troll, mais sans jamais franchir la ligne et au final il ressort de cet essai une véritable analyse de la relation entre contre-culture et la société de consommation. À lire pour prendre du recul sur ces deux notions.

#4 : Undercover User Experience Design, Cennydd Bowles & James Box

C’est anglais mais plutôt simple à comprendre, et pas très long. Et comme son nom l’indique ça parle d’UX, et c’est plein de bonnes techniques pour faire de l’UX sans en avoir l’air – comme son nom l’indique toujours.

#3 : Le meilleur des mondes, Aldous Huxley

Bon celui-ci n’est une découverte pour personne, mais ça fait jamais de mal de rappeler l’existence de cet indispensable. Si vous ne l’avez jamais lu courrez l’acheter, et si vous l’avez lu au lycée (ou au collège) et que vous n’avez pas aimé, réessayez… Un très bon roman pour s’initier à la dystopie. Il n’a pas pris une ride, c’est bien le signe des grands dans ce style littéraire.

#2 : De la simplicité, John Maeda

John Maeda est une star du design d’interaction. Aujourd’hui chercheur au MIT, il livre dans ce livre sa vision de la simplicité. Simple, efficace, tout en apportant énormément (KISS quoi). Un livre à lire si vous avez à voir, de près ou de loin avec des interfaces web.

#1 : Le successeur de pierre, Jean-Michel Truong

Mon coup de cœur de l’année, la grosse surprise, le livre acheté 1€ chez Emmaüs (vraiment) sans trop y croire et… dévoré en quelques jours. Le mélange entre l’intrigue théologique et la dystopie développée autour de l’enfermement et du Web est absolument passionnant. Amateur de dystopie, de théorie du complot, ou de l’impact du web sur la société et les êtres, ce roman ressemble furieusement à un must-read pour vous…

Voila, vous avez de quoi vous occuper un moment. Et n’hésitez pas à m’insulter si vous avez suivi mes conseils et que ça ne vous a pas plu :)

Moi je vous laisse, j’ai trouvé mon occupation pour les jours à venir